Improvisation musicale et intelligence artificielle

Ça progresse de plus en plus. J'ai jeté les bases de mon système musical électronique il y a quelques mois, et me voici en train de le finaliser. J'ai quelques séquenceurs, un métronome central, un système pour les accords et pour l'improvisation mélodique sur des gammes/accords. Un accord étant en quelque sorte la même chose qu'un gamme.

Je prévois une nouvelle version bientôt : elle sera grandement augmentée. Je me concentre surtout sur les accords et les gammes, car l'harmonie a toujours été dans mes cordes. Il me reste encore quelques expressions rationnelles à peaufiner, mais l'essentiel y est.

Cirque et vidéo : pour ceux qui l'ont manqué

Voici un superbe vidéo de notre dernière performance Gem, Pure Data et cirque à la Caserne 18-30, le 2 décembre dernier.

Vidéo MPEG 4 (11 Mo)

Ce spectacle fût l'occasion de nous amuser avec les effets en temps réel et de nous faire une idée de plus en plus concrète sur les besoins et limitations d'une performance vidéo avec des artistes du cirque.

Un grand merci et bravo à Mélanie Ladouceur avec qui j'ai monté cette performance et qui a monté ce petit bout de vidéo. Nous sommes en train de manigancer bien d'autres oeuvres combinant les nouveaux médias et les arts de la scène.

Idées d'améliorations pour Pure Data

Si j'ai accueilli avec joie les améliorations de la version 0.39 ("graph on parent" intuitif, objet list, etc.), certaines limitations de Pure Data me laissent sur ma faim. Voici mes propositions.

Mettre fin au "memory leak"

Pour libérer la mémoire allouée aux symboles lorsqu'ils sont créés, on pourrait tout simplement ajouter une fonction t_bool freesym(t_symbol s) que les programmeurs d'externes pourraient tranquillement ajouter à la fin de leur méthodes acceptant des symboles (et des listes) en entrée. Il suffirait d'ajouter un compteur d'instance à la structure symbol_t. Lors du passage du pointeur d'un symbole vers un objet, le compteur est incrémenté. À chaque appel de freesym, il serait décrémenté, et la mémoire allouée serait libérée dans le cas d'un compteur d'instances arrivés à 0. Bien-sûr, ça prendrais un certain temps avant que tous les externes utilisent freesym, mais ça nous permettrait de faire des installation permanentes qui ne satureraient pas la mémoire. Cela dit, je dis ça sans avoir lu le code du tableau des symboles de pd.

Je m'amuse avec MIDI et Pure Data

Voici la suite logique de mes algorythmes musicaux. Grâce à Jack et Fluidsynth, j'ai fait une patite patche d'improvisation aléatoire. Ça manque encore un peu de sens, mais la base y est : gammes, rythme, tempo, rubato.

Style minimaliste pour Fluxbox

apt-get install fluxbox

Voici un style minimaliste pour fluxbox. C'est ClaudiusMaximus qui a créé ce thème nommé PureData et j'ai modifié quelques trucs. Le voici ici livré pour vous.

Fluxbox est un gestionnaire de fenêtres pour Linux et autres *NIX.

Vous devez placer ce fichier dans ~/.fluxbox/styles/ (où ~ est votre dossier d'accueil) et il doit se nommer PureData (enlevez l'Extension .txt ... )

Syndicate content